Photo Argentique

Argentique & Numérique

En 2018, à l’ère du tout numérique, j’ai décidé de reprendre mes boitiers argentique pour proposer à mes clients des prestations en numérique mais aussi en argentique. Ce choix s’est imposé à moi comme une évidence mais aussi comme une envie, un besoin de revenir aux fondamentaux.

Pourquoi l’argentique ?

La photographie vient du grec « Photos » et « Graphein » qui se traduit par « peindre avec la lumière ». L’art de la photographie (argentique) est de savoir composer, jouer avec la lumière qui, via l’objectif, va imprimer le négatif qui se révèlera lors du développement de la pellicule. La différence avec la photographie numérique c’est que le capteur ne comprend pas la lumière mais il l’interprète…  De plus une photo numérique, aussi belle soit-elle, sera toujours plate. Il lui manque le relief qui fait l’âme d’une photo argentique. Pour métaphorer mes propos la différence entre la photo argentique et numérique c’est comme écouter une musique sur un disque vinyle ou au format numérique compressé comme le MP3.

La photographie numérique est trop facile d’accès. Aujourd’hui n’importe qui peut faire une photo correctement exposée avec son reflex numérique. Et si malgré tout il n’a pas été capable de faire de bonnes photos (je parle de l’exposition, car pour faire d’excellentes photos, il ne faut pas oublier que c’est un métier), les outils de post-production sont actuellement capable de récupérer quasiment toutes les erreurs et même de faire des photos nettes à partir de photos floues…

L’argentique ne pardonne pas : la photo est bonne ou pas, le photographe est bon… ou pas.

Philosophie différente

On ne travaille pas en argentique comme on travail en numérique ! Ne serait-ce par des notions de coût que du nombre de photos réalisable. En standard les pellicules font 12, 24 voire 36 poses. face à des cartes mémoires ou l’on peut mettre jusqu’à 20 000 photos sur une seule d’entre-elles !

Le temps est différent

Prendre le temps est devenu un luxe. Quand en numérique on a des appareils photos qui peuvent envoyer les photos directement sur internet automatiquement la prise de vue faite, en argentique, la notion de temps est présente dans le travail réalisé :

  • 1er temps : Réaliser la prise de vues,
  • 2ème temps : Développer la pellicule. cela prends environ 1h pour que la pellicule soit développée puis 3 heures de séchage du négatif.
  • 3ème temps : Réaliser la planche contact (15 minutes pour la faire + temps de séchage)
  • 4ème temps : Choisir sur la planche contact les photos que l’on va tirer (ce temps dépend de notre rapidité à choisir…)
  • 5ème temps : Tirer la ou les photos sélectionnées (Ce temps dépend du tirage que l’on souhaite)
  • 6ème temps : Numériser les photos (optionnel)
  • 7ème temps : Classer, légender et archiver les négatifs, planche contacts et tirages (ce temps dépend de notre organisation…)

Matériel choisi

Mon travail en argentique je le fait avec mon matériel photo Nikon que j’ai depuis mon adolescence et notamment mon Nikon F801. Depuis Juin 2018 j’ai franchi le pas et me suis offert mon premier Leica. Le Leica est l’appareil rêvé pour les scènes de rues. C’est la marque utilisé par les plus grands comme Doisneau, Capa, Bresson, Weiss…. Je compte aussi l’utiliser pour réaliser les portraits studios. J’ai choisi le Leica CL avec son objectif 40mm.

Avantage pour vous ?

Expertise : Vous savez qu’un photographe qui maitrise l’argentique maitrise la lumière, base fondamentale de la photographie et donc de mon métier.  Le regret avec les photographes qui débutent c’est que peu d’entre eux ont une vraie expérience avec la photographie argentique. Je la pratique depuis 37 ans sans discontinuité.

Qualité : Vous retrouvez la qualité de la photographie argentique et le fameux « grain argentique » qui fait aussi tout son charme.

Pérennité : Dans ma photothèque personnelle composée de + 500000 photos, j’ai notamment intégré une trentaine de plaque en verre datant fin 19ème faite par des ancêtres de ma famille côté paternel. pensez-vous vraiment que nos photos faites en jpeg, nef, raw, cr2 ou tout autre support soient encore lisible dans 2 siècles ? (déjà que les experts ne savent pas quel support numérique sera lisible dans 20 ans!).

Modularité : Les photos argentique que je vous livre sont aussi numérisées pour que vous puissiez les utiliser sur tous les supports actuels