Auteur Photographe

Je suis photographe, c’est mon métier… Auteur Photographe est un statut que j’arbore fièrement depuis quelques années car pour moi au-delà du statut c’est aussi une philosophie de travail. Les activité artistiques étant l’essence même de ce statut, pour moi, être Auteur Photographe c’est la reconnaissance de mon travail artistique et l’empreinte de mon style dans le travail réalisé pour mes clients. C’est la reconnaissance d’un travail de création d’œuvres uniques et originales, pensé lors de la prise de vue et concrétisé par la post-production (tant pour l’argentique que pour le numérique).

Un statut pour nous différencier

Le statut d’Auteur Photographe nous différencie donc des photographes de presse qui sont salariés ou pigiste. Ainsi que des photographes commerçants ou artisans photographes, qui sont des responsables d’entreprises traditionnelles (type SARL, SAS ou auto-entrepreneurs) comme les photographes d’écoles, de mariage, dirigeant d’une agence de communication, comme ce fut mon cas pendant quelques années ainsi que ceux qui travaillent dans les boutiques qui ont pignons sur rue ou qui ont des studios fixes.



Un statut et ses contraintes

La qualité d’auteur photographe implique que nous travaillons sur :

  • Des prises de vues destinées aux entreprises, agences de publicité, banques d’images ou photothèques, etc…
  • Chaque œuvre transmise au format numérique est liée à une cessions de droits d’usage selon les conditions imposées par l’administration fiscale,
  • Chaque œuvre vendue sur tirage papier est soumises conditions imposées par l’administration fiscale,
  • L’auteur photographe ne facture donc pas des honoraires mais des rémunérations de mises en œuvres appelé des notes d’auteurs,
  • L’auteur photographe est lié aux AGESSA et non pas à l’URSSAF.

Cession de droits

La cession de droits est un document légal qui accompagne chaque photo (ou série de photos) définissant le cadre d’utilisation légal pour le diffuseur. Ce document limite donc dans le temps et l’espace l’utilisation de nos œuvres et permet de protéger notre travail. Un auteur photographe doit fournir pour chaque photo une cession de droits. C’est une des obligations et contraintes légales pour être reconnu et conserver le statut d’auteur photographe.

Tirage des œuvres sur papier

Chaque œuvre tirée doit répondre à 4 critères :

  1. 1. Être vendue qu’à 30 exemplaires maximum (toute taille et tous supports confondus) dans le monde,
  2. 2. Numérotée,
  3. 3. Signée,
  4. 4. Livrée avec un document attestant du caractère limitée et le numéro de la photo dans la série.

Pour satisfaire mes clients, en avant première mondiale, j’ai ajouté un 5ème critère :

  1. 5. Le certificat d’authenticité de l’œuvre par MONUMA

Au-delà de 30 exemplaires, la photo n’est plus considérée comme une œuvre d’art mais comme un produit de consommation et le photographe est considéré comme commerçant.