Photographe de Presse

J’ai commencé le métier photographe de presse à l’âge de l’adolescence comme correspondant de presse puis pigiste. C’est le métier que j’ai choisi de faire dès l’âge de 5 ans 1/2 en déclarant vouloir devenir reporter photographe de guerre. Au delà de la passion c’est une vocation.

La République du Centre

J’ai fait mes premières armes dans la PQR (Presse Quotidienne Régionale) au service sport de l’agence de Dreux de La République du Centre. A l’époque l’équipe de hand ball est en N1 (Nationale 1) et les week-ends je parcourais la France avec les journalistes de l’Écho Républicain et l’Action Républicaine (les autres médias de Dreux) pour couvrir les matchs.

Agence de presse

En 2011, après avoir travaillé pour différents médias, créé une agence de communication et mis mes compétences au service des entreprises, j’ai repris le chemin de la presse via les agences de presse MaxPPP, DALLE et Belga. Cependant j’ai changé mon approche de la presse. Je suis et reste freelance, je choisis les reportages que je veux traiter. Par choix, la presse ne représente plus que 20% de mon activité professionnelle, mais le fait d’être libre de mes sujets me permet de les traiter exactement de la manière que je veux.

Final of the 2018 FIFA World Cup RUSSIA 2018 / ©Gaël Dupret/MaxPPP

Pourquoi être photographe de presse ?

Notre métier est de témoigner de l’actualité, d’informer le public des faits sans les transformer et dans le respect de l’humain.

Bien que difficile et malmené j’aime profondément ce métier de photographe de presse. Nous avons la chance d’approcher les « grands de ce monde », d’être au plus proche des artistes, de rentrer dans des endroits inaccessibles pour la majorité des personnes… c’est un honneur et une chance. Nous vivons des instants importants pour le monde et l’humanité. Ces instants peuvent être des moments de joie, de ferveur nationale comme la seconde étoile de l’équipe de France de football pour la coupe du monde 2018, cela peut aussi être des moments dramatiques comme les attentats de Charlie Hebdo

ou du Bataclan… Peut importe l’instant, notre métier est d’être là et de témoigner. Témoigner pour l’actualité, témoigner pour l’Histoire, témoigner pour que les futures générations sachent et se souviennent.

A chaque moment où l’on diffuse la photo il ne faut jamais oublier qu’une seule photo peut encenser ou détruire la vie d’une personne. Nous avons un devoir d’éthique et je pense qu’il y a des photos qu’il faut savoir ne pas montrer, par respect pour la ou les personnes sur la photo. Il y a une ligne rouge à ne pas dépasser…

Ce métier me fait vibrer et je sais que je lui dois mon entrée dans le monde professionnel, que je lui dois certainement mes plus grandes émotions professionnelles et mes plus grandes fiertés.

Au fond de moi, je suis et reste un photographe de presse.

13-11-2015 : Attentat terroriste au Bataclan ©Gaël Dupret/MaxPPP13-11-2015 : Attentat terroriste au Bataclan ©Gaël Dupret/MaxPPP

Un atout pour mes clients

Expérience terrain

La formation reçue par François GUILLOT grand reporter de l’AFP pour apprendre le « cadrage AFP » me permet d’apporter un style différent à mes photos, de leur donner une vraie dynamique et de savoir capter le regard, les émotions.

La formation reçue par Marc GARANGER pour apprendre a légender mes photos aux normes du National Geographic me permet d’avoir des photos prêtes à l’emploi et qui sont trouvables rapidement dans des photothèques de plusieurs dizaines de millions de photos internationales.

Diffusion presse de vos évènements et portraits

Pour vous accompagner dans votre communication externe, je vous propose gracieusement dans mes contrats, de diffuser quelques photos de vos évènements ainsi que vos portraits. Cela permet à la presse régionale, nationale voire internationale (selon ampleur de l’évènement) d’être notifiée de votre actualité et de pouvoir avoir des reportages soit en breaking news (actualité immédiate) soit en illustration (presse magazine).

 

Proposition de reportage presse

Vous avez un évènement et vous voulez-me proposer de venir faire un reportage en tant que photographe de presse ?

Je vous invite a me transmettre vos coordonnées et les infos du reportage proposé.

Je validerai auprès des médias, avec lesquels je collabore, leur intérêt du sujet.

Attention mon agenda se remplissant rapidement, il est préférable de me prévenir au plus tôt si vous souhaitez que je sois disponible pour vous.

Votre Prénom et Nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre téléphone (obligatoire)

Reportage proposé